Home » En Français » Direction » Tracy Folkes Hanson

Tracy Folkes Hanson

Présidente-directrice générale, SCDA

Q : Avez-vous été influencé par quelqu’un au début de votre vie ? Comment cette personne vous a-t-elle formée ou préparée à votre carrière ?

R: Mes premières influences viennent de ma famille. Mon arrière-grand-mère était une suffragette – cela en dit probablement long sur moi. Robin Clipsham, l’une de mes professeures du secondaire, a été assez influente dans ma vie et dans mes choix de carrière. Elle enseignait l’anglais et le théâtre et, croyez-le ou non, mes premières idées de carrière ont évolué autour du métier d’actrice. Avec le recul, je suis reconnaissante d’avoir laissé ce choix à mon fils aîné – il y réussit beaucoup mieux. Robin me soutenait fermement. Ses paroles sages décrivaient des forces que je ne savais pas que j’avais.

Q : Avez-vous un passe-temps ou une activité non professionnelle qui, selon vous, améliore votre efficacité au travail ?

R: Certains de mes premiers souvenirs concernent des événements et des activités dans ma ville natale : marcher avec mon père lors du défilé d’été, aider ma mère à nettoyer l’argenterie à l’église (c’est elle qui frottait et moi qui jouais). Je me souviens d’un match de balle molle où ma mère faisait figure d’entraîneure. Nous jouions contre l’équipe de ma sœur et mon père était l’arbitre. Mes parents nous ont appris l’importance de participer et de redonner. Mon mari et moi avons transmis cette valeur à nos enfants. Je suis bénévole depuis longtemps. Être impliquée me permet de rester connectée et enracinée dans les vraies valeurs.

Q: Quels sont selon vous les défis les plus pressants pour le secteur associatif ? Vous empêchent-ils de dormir ? Avez-vous une approche pour renforcer la résilience et rester en tête de la courbe ?

R: Le sondage mené auprès des membres de la SCDA en 2018 a révélé que l’impact de la technologie sur le secteur des associations ainsi que l’inquiétude constante quant aux revenus et à la croissance sont les facteurs qui gardent les dirigeants d’associations éveillés la nuit. Je ne suis certainement pas à l’abri de cela. Cependant, j’aime bien les défis. Nous explorons souvent les solutions technologiques dans nos bureaux de la SCDA. À quoi vont-ils penser ensuite ?!? Tout au long de ma carrière, j’ai eu la chance de pouvoir compter sur d’excellents mentors. L’un des avantages de ce travail est que beaucoup de nos membres font le même travail que moi. J’en profite pour partager des idées, parcourir des scénarios, me tirer les cheveux, rire, pleurer, raconter des histoires, créer des solutions, échanger des idées… C’est un important exutoire pour moi et j’apprends toujours quelque chose.

Q: Quelle était votre plus grande révélation ? Pouvez-vous décrire un changement ou un moment décisif qui a fait de vous une meneuse ?

R: En janvier 1980, ma famille et moi sommes partis de notre village rural de l’Ontario pour nous installer à Ottawa. J’ai changé d’école au beau milieu de ma 12e année —c’est ce que j’appelle ma première introduction à la gestion du changement. En entrant dans ma nouvelle école, qui était si grande qu’elle pouvait facilement engloutir l’ancienne, j’ai pris la décision consciente d’aller de l’avant, d’accepter la nouveauté et de l’utiliser comme une opportunité. Ce premier jour, j’ai rencontré des personnes qui allaient devenir des amis proches, des personnes qui ont contribué à façonner la personne que je suis. En réfléchissant, ce changement à un âge aussi impressionnable m’a appris plus sur moi-même que tout ce que j’avais pu faire auparavant : la résilience, la force, le courage, la peur et ma capacité à y faire face – et, finalement, la joie. J’ai appris que le changement est simplement quelque chose de nouveau. Et la nouveauté devrait toujours être passionnante.

(c)iStock.com/ experienceinteriors

Q: Avez-vous une philosophie de vie ?

R: Aussi ringard que ça puisse paraître, ma philosophie est de vivre, d’aimer et de rire. Nous avons perdu mon père bien-aimé très soudainement – une semaine après son soixantième anniversaire. Je suis certaine qu’il a quand même vécu l’équivalent de 80 ans en termes d’expériences. C’est lui qui m’a appris à vivre sans regret, à aimer férocement et à faire en sorte que tout compte. Pour tout dire : je n’y parviens pas toujours (demandez à mes enfants) Cependant, j’essaie tous les jours de faire une différence.

Q: Avez-vous une citation préférée ?

R: « Nous ne pouvons pas guérir le monde de tous ses chagrins, mais nous pouvons choisir de vivre dans la joie » – Joseph Campbell

Il est important pour moi d’essayer de faire une différence et de créer un monde meilleur pour mes enfants et les autres. À tout le moins, laissez un monde meilleur pour ceux qui vont suivre. Pour mémoire, la « joie » est aussi mon mot préféré. Et je suis amoureuse des mots.

Q: Quelles sont les qualités les plus importantes d’un leader fort ?

R: Honnêteté, respect et esprit Aborder les problèmes et les défis avec honnêteté, respecter les autres tout en gagnant leur respect et le faire avec passion. Le leadership consiste à être un champion pour et au nom des autres. C’est notre responsabilité de créer un environnement dans lequel les autres peuvent réussir et prospérer.

Q: Y a-t-il un conseil que vous auriez aimé recevoir à 18 ans pendant que vous envisagiez votre avenir et votre carrière ?

R: Ah ! Il y en a tant. Profitez plus et inquiétez-vous moins (ce que je me dis chaque jour). La vie est remplie de défis, d’obstacles, de grandes joies et d’incroyables expériences. Laissez les regrets derrière quand vous le pouvez. (J’ai peu de regrets dans la vie et encore moins en ce qui concerne ma carrière – ou du moins, très peu qui me tiennent éveillée la nuit). Essayez d’apprendre de chaque expérience bonne ou mauvaise. Transmettez cet apprentissage. Épousez votre meilleur ami et apprenez à vos enfants à s’aimer pour pouvoir aimer les autres et faire une différence dans leur monde. Allez hardiment, audacieusement, joyeusement de l’avant – et vivez.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*