Home » En Français » Direction » Changer de cap pour maintenir la croissance pendant la pandémie de 2020
STOCK.COM/FGTRADE

Changer de cap pour maintenir la croissance pendant la pandémie de 2020

Par Dr. Andrew West

Les derniers mois ont été exceptionnellement chargés pour les membres de la Société canadienne des thérapeutes respiratoires (SCTR) qui ont fourni des soins essentiels aux Canadiens touchés par la COVID-19. Les thérapeutes respiratoires (TR) sont un élément essentiel de la réponse du Canada à la pandémie. Ce sont des experts dans la gestion des ventilateurs et des voies respiratoires. Ils sont des membres essentiels de notre personnel de santé, exerçant aux côtés d’autres professionnels pour assurer des soins respiratoires sûrs et efficaces. En tant que porte-parole de la communauté croissante des TR du Canada, la SCTR a pour mandat de faire progresser la profession.

L’association y parvient en fournissant un soutien à la pratique et une formation professionnelle continue, en défendant les TR et leurs patients, et en encourageant la croissance de la base factuelle de la profession.

Pour soutenir ses membres pendant la crise de la COVID-19, la SCTR a répondu par une gamme complète d’initiatives. Tout cela a été accompli alors que, comme de nombreuses associations, la SCTR a dû faire face à des défis imprévus.

Au cours des deux années qui ont précédé la pandémie, la SCTR a connu une période de renouveau et de croissance. L’un des principaux projets de cette période a été une initiative de renouvellement de l’infrastructure qui a entraîné la révision de nombreux aspects du fonctionnement de l’organisation. Cette initiative a été entreprise pour mettre en oeuvre une série de technologies permettant de soutenir avec souplesse le travail collaboratif du personnel et des bénévoles. En investissant dans ces possibilités, la SCTR a pu renforcer les services offerts aux membres tout en réalisant des économies – ce qui lui a permis de bien se positionner pour soutenir ses membres pendant la première vague de la pandémie.

Au départ, il est apparu que la crise de la COVID-19 pourrait faire obstacle au succès des objectifs ambitieux énoncés dans le nouvel agenda stratégique de la SCTR. Cependant, la récente refonte opérationnelle et stratégique a permis à l’association de bien se positionner pendant la première vague de la pandémie. La crise de la COVID-19 a incité la SCTR à se réadapter sur le plan opérationnel, tout en restant fidèle à sa trajectoire stratégique. Tout au long de cette période, la SCTR a été en mesure de fournir tous les services aux membres sans interruption.

PHASE 1 : ACTION INITIALE DÈS L’ANNONCE DE LA PANDÉMIE
Depuis l’apparition du virus fin 2019 et la déclaration de la pandémie qui a suivi, la SCTR a surveillé et évalué avec diligence les impacts potentiels de la COVID-19. À tout moment, la santé et la sécurité de nos membres, des bénévoles, des participants aux conférences, des intervenants, des partenaires industriels et du personnel ont été au premier plan de nos discussions et de notre planification. Lorsque l’urgence des risques liés à cette pandémie est devenue évidente, la SCTR a agi avec célérité.

Dans le cadre de sa surveillance continue, la SCTR a entrepris une évaluation complète des risques pour la santé publique de la conférence 2020, conformément aux lignes directrices établies par l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La conférence annuelle et plusieurs autres activités prévues pour 2020 ont été annulées lorsqu’il est clairement apparu que ces événements présentaient des risques sanitaires. À leur place, des aides aux pratiques innovantes et des possibilités de formation continue pour les TR ont été mises en place.

Dès le début, la SCTR a donné la priorité au soutien de la pratique des TR en hébergeant un dépôt d’informations pertinentes et opportunes sur la COVID-19. Nous avons également créé un forum de discussion national pour tous les membres afin de partager des idées sur l’évolution des enjeux de pratique professionnelle liées à la COVID-19. À une époque où nous étions tous inondés d’informations plus ou moins fiables, la SCTR a reconnu qu’il était crucial que ses membres disposent de renseignements crédibles. Un répertoire d’informations sur la COVID-19 a immédiatement été mis en place, offrant aux membres un large éventail de ressources de soutien à la pratique.

PHASE II : SENSIBILISER LE PUBLIC AUX THÉRAPEUTES RESPIRATOIRES
Les TR souhaitent depuis longtemps sensibiliser le public au rôle essentiel qu’ils jouent dans les soins de santé. Au début du mois de mars 2020, la SCTR a commencé à travailler délibérément pour engager tous les grands médias du Canada dans un effort pour aider à fournir au public les informations dont il a besoin. Nous avons participé directement à des interviews et à l’établissement de liens entre les médias et les TR de première ligne dans tout le Canada. Face à cette crise, le pays a commencé à prêter attention au fait que les TR fournissaient des soins exceptionnels.

TRs ont commencé à recevoir beaucoup plus d’attention que d’habitude dans les médias locaux et nationaux. Les circonstances terriblement malheureuses auxquelles sont confrontés les gens du monde entier ont soudain créé un incroyable appétit ici au Canada, et à l’étranger, pour des informations sur les équipements et les dispositifs que les TR utilisentm pour traiter les patients. En particulier, le public s’est montré très inquiet, un sentiment partagé par de nombreux TR, que nous serions confrontés à une pénurie d’outils de traitement essentiels tels que les ventilateurs.

Ce niveau d’engagement médiatique sans précédent de la part de la SCTR a bien positionné les TR pour influencer le récit public. Le travail et l’expertise des TR du Canada et d’ailleurs font l’objet d’écrits et de discussions à la télévision et dans les médias en continu. En outre, la SCTR a jeté les bases d’efforts de sensibilisation importants en établissant des liens à tous les niveaux dans les organismes de santé publique qui ont joué un rôle clé dans la crise.

PHASE III : RELEVER LES DÉFIS DE LA CAPACITÉ DU SYSTÈME DE SANTÉ
On s’attendait à ce que les effets de la COVID-19 surtaxent la capacité de nombreuses facettes des systèmes de santé canadiens. Alors que les réalités de la pandémie s’installent, les TR ont commencé à jouer un rôle de premier plan dans cette réponse nationale historique – non seulement en première ligne des soins cliniques, mais aussi par le biais d’une collaboration avec tous les niveaux de gouvernement.

Fin mars et jusqu’en avril 2020, l’attention du public s’est portée sur la disponibilité des équipements médicaux essentiels, en particulier les ventilateurs. Alors que le gouvernement fédéral a annoncé l’acquisition de 30 000 nouveaux ventilateurs, la SCTR avait déjà collaboré avec les agences concernées pour partager l’expertise des TR afin de constituer des stocks appropriés.

La SCTR a travaillé activement avec l’ASPC et Santé Canada pour acheter des ventilateurs auprès de fabricants nationaux et internationaux. Tout au long de ce processus de passation de marché, la SCTR a fourni un examen d’expert d’une gamme de modèles de ventilateurs envisagés pour l’approbation et l’achat au niveau fédéral. Cette collaboration a permis de garantir que l’expertise des membres de la SCTR constitue une partie importante du processus décisionnel. La collaboration avec l’ASPC a permis à la SCTR d’être bien informée des modèles de ventilateurs disponibles dans les stocks stratégiques nationaux. Pour soutenir les TR à travers le pays, la SCTR a publié une collection de ressources sur chaque modèle de ventilateur disponible dans la Réserve stratégique nationale.

En collaboration avec le ministère fédéral de l’Innovation, de la Science et du Développement économique, la SCTR a fourni des conseils d’experts sur une gamme de ventilateurs innovants fabriqués au Canada. Le processus d’examen du ministère a abouti à la sélection de nouveaux modèles de ventilateurs qui seront fabriqués par des entreprises canadiennes. Une fois de plus, les membres de la SCTR ont été placés à l’avant-garde de ces solutions créatives et sans précédent.

La disponibilité des équipements n’est bien sûr qu’une partie de l’équation de la préparation du système de santé à une pandémie. Afin d’assurer la disponibilité et la préparation des TR pour les soins aux Canadiens, la SCTR s’est efforcée de mobiliser les TR et de s’assurer que les besoins en ressources humaines en santé sont satisfaits en toute sécurité dans chaque province. Ces efforts ont notamment porté sur le lancement d’une trousse de remise à niveau pour aider les TR à reprendre leur activité. Nous avons également publié de nouvelles déclarations de position afin de fournir des conseils pratiques dans vos environnements de travail de plus en plus difficiles.

PHASE IV : FOURNIR UN SOUTIEN DURABLE AUX MEMBRES
Au cours des derniers mois, la SCTR a travaillé plus dur que jamais en annonçant de nouvelles initiatives qui permettraient de soutenir pendant la pandémie et au-delà. L’association a mis à disposition, sur son site Web, des cours en libre accès sur des sujets pratiques liés aux soins des patients pendant la COVID-19. Ces cours ont été développés spécifiquement dans l’intention de soutenir les praticiens chevronnés, ainsi que ceux qui pourraient reprendre la pratique après leur retraite. Des cours électroniques spécifiques à la COVID-19 continuent d’être développés en temps réel et publiés au fur et à mesure que la science sur le sujet se développe.

En outre, la toute première série de conférences électroniques de la SCTR a été officiellement annoncée. Avant la COVID-19, les membres attendaient avec impatience une autre incroyable conférence annuelle de la SCTR à Montréal. Comme pour beaucoup d’autres associations, après l’annulation de la conférence nationale de la SCTR, il était nécessaire et possible de combler le vide. La SCTR a mis en place une série de conférences électroniques qui se dérouleront sur une période de six mois, facilitant ainsi la participation d’un nombre très élevé de membres.

Reconnaissant que l’établissement d’une dynamique peut être un peu plus difficile que son maintien, la SCTR continue à ce jour à rechercher activement des occasions de défendre les intérêts de ses membres. La sensibilisation accrue à la profession et la collaboration avec les agences gouvernementales et les partenaires sont considérées comme essentielles dans les futurs efforts de promotion. La SCTR se réjouit du succès des initiatives de plaidoyer en cours, comme celle récemment adressée au gouvernement de l’Ontario pour garantir que les TR soient reconnus équitablement dans leurs contributions aux côtés de leurs collègues interprofessionnels. Des résultats positifs comme celui-ci démontrent de manière décisive l’impact du programme de défense des droits de la SCTR.

PERSPECTIVES : LES OPPORTUNITÉS
La SCTR continue, malgré la crise, de connaître une croissance soutenue. Le nombre de membres continue d’augmenter et la situation financière de l’organisation reste solide, tout comme sa capacité à remplir une ambitieuse mission.

Tout au long de la pandémie, le SCTR a été en mesure de répondre rapidement aux défis qui se présentaient. À l’époque où les soins de santé étaient sous les feux de la rampe, une importante campagne médiatique a été organisée pour promouvoir les TR, les gouvernements à tous les niveaux se sont engagés et de nouveaux partenariats avec les ministères ont été formés. Enfin, un large éventail de supports de formation professionnelle continue pour les TR a été créé. Ensemble, ils ont permis à la SCTR de se démarquer en concentrant ses ressources sur des initiatives stratégiquement importantes et porteuses de croissance.

Le niveau d’activité accru de la SCTR a contribué à positionner les TR de manière à ce qu’ils puissent jouer un rôle de premier plan dans le système de santé canadien, et à ce que la SCTR soit l’association qui soutient leurs réalisations. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*