Home » En Français » Chef de file numérique : trois trucs pour préparer votre site web à la pandémie
IMAGE CREATED AND PROVIDED BY WICKET

Chef de file numérique : trois trucs pour préparer votre site web à la pandémie

Par Rod Zylstra

LE CHAOS, ENCORE LE CHAOS !

On a l’impression qu’il nous presse de toutes parts, cette année. Ces derniers temps, nous avons tous ressenti une peur de la taille d’une pandémie mondiale, une véritable terreur des temps modernes qui refuse de partir. Je suis sûr que votre organisation a dû s’adapter, tout comme vous vous êtes adaptés à la maison, au fil des rebondissements de cette année des plus bizarres.

Nous faisons de notre mieux, en mode virtuel, pour composer avec cet avenir incertain, ce qui fait ressortir toute l’importance de disposer de plateformes de communication fiables.

L’AVENIR

•  Des rencontres en personne au cours de l’année prochaine ? Croisons les doigts.

•   Pourrons-nous réseauter dans des congrès ? Pas comme avant.

•  Mes enfants retourneront-ils un jour à l’école à plein temps ? Bon Dieu que je l’espère !

Sans boule de cristal, impossible d’avancer un début de réponse à bien des questions. Une chose est sûre : pour mener votre auditoire et communiquer votre message, votre site Web sera l’outil de marketing et de communication le plus puissant de votre organisation dans un avenir prévisible.

Je ne pense pas pouvoir vous aider dans vos problèmes à la maison (désolé, je garde à peine la tête hors de l’eau de mon côté). Par contre, ma petite « liste de contrôle » devrait vous rassurer sur la bonne préparation du site Web de votre organisation ou, au pire, vous stimuler à combler dans les prochains mois.

Je vous offre la tranquillité d’esprit à propos de la capacité de votre site Web (votre plateforme de communication la plus importante) à mener vos membres comme il se doit.

LA LISTE DE CONTRÔLE

Bon, je suis conscient qu’une liste comme la mienne, avec quelques avertissements catastrophistes autour du développement Web, peut sembler un tantinet intéressée de la part de quelqu’un qui travaille pour une boîte qui crée des sites Web d’associations depuis plus de vingt ans. Mais, que vous fassiez affaire avec ma boîte ou une autre, ou même si vous avez votre équipe à l’interne pour ce genre de choses, j’espère que ma liste alimentera la réflexion au sein de votre organisation.

Je vous conseille de prendre un peu de recul pour évaluer franchement votre organisation et identifier ce que vous faites bien, ce qui pourrait profiter d’un peu de polissage et ce qui doit être complètement repensé.

Voici trois considérations importantes :

1. L’adaptabilité mobile

Atteignez-vous vos membres partout où ils se trouvent ?

Votre site doit être adapté aux mobiles. En 2020, ce n’est plus un bonus agréable : votre site Web doit absolument s’adapter à n’importe quelle taille d’écran. Si votre site Web mobile n’est pas à la hauteur, voici ce qui se passera :

1. Une mauvaise expérience utilisateur : Une mauvaise expérience mobile entraînera une mauvaise expérience utilisateur. Les membres auront du mal à consulter votre contenu comme vous espériez le présenter. Trop de confusion, et ils écourteront leur visite pour chercher du contenu et des liens similaires ailleurs. Les modèles et l’adaptation du contenu doivent être planifiés et testés pour s’assurer que la visualisation est optimisée sur ordinateur et sur mobile.

2. Un référencement boiteux : Si votre site n’est pas optimisé pour les mobiles, votre classement dans les résultats de recherche Web en souffrira.

3. Une image de marque ternie : Votre public utilise un mobile ! D’année en année, votre auditoire mobile augmente et votre fenêtre pour retenir leur attention se rétrécit. Si vous ne prenez pas de mesures pour optimiser l’expérience utilisateur sur mobile, qu’est-ce que cela fait à la marque de votre organisation ? Est-elle une leader de la sphère numérique ou ressemble-t-elle plutôt à un dinosaure ?

Notez l’expérience d’utilisation de votre site Web mobile :

    a) Ça va.

    b) Ça pourrait être mieux.

    c) Nom d’une pipe, il faut repenser complètement notre site.

2. Les systèmes de gestion du contenu (SGC)

Le vôtre vous satisfait-il ?

Pour que tout le monde comprenne, un système de gestion de contenu (SGC, CMS en anglais) est un outil logiciel qui permet de créer et de publier du contenu sur votre site Web. Un bon SGC permet de modifier facilement le contenu d’un site Web existant.

Répondez à ces questions :

    •   Quel âge a votre site Web ?

    •   Votre équipe se sent-elle autonome sur le plan technologique ?

    •   Êtes-vous suffisamment à l’aise avec le contenu, les informations et les modèles (gabarits) ?

Les réponses à ces questions seront d’une aide précieuse pour vous guider dans l’évaluation de votre SGC. Si vous avez envie de repartir à zéro, ces questions vous aideront à tracer une nouvelle voie.

Les SGC modernes et « open source » sont fantastiques pour les organisations peu technologiques. Ils vous permettent, à vous et à votre personnel, de créer et de mettre à jour le contenu dont vous avez besoin pour garder vos membres intéressés et informés. Il est important de bien évaluer vos besoins avant de choisir un SGC, mais WordPress et Drupal sont deux systèmes très appréciés. Tous deux ont d’énormes communautés qui collaborent constamment pour votre bénéfice. En outre, ils offrent une pléthore de plugiciels qui peuvent simplifier votre expérience de développement Web et combler les besoins en fonctionnalités de vos membres.

La chose la plus importante dans le choix d’un SGC, c’est d’opter pour un système qui convient à votre organisation et qui, une fois mis en œuvre, servira de fondation numérique pour vos besoins actuels, avec la possibilité de grandir au rythme de vos ambitions futures. La phase 2 et éventuellement la phase 3 arrivent bientôt ? Peut-être ajouterez-vous une solution de commerce électronique ou un système de gestion de l’apprentissage ? Vous avez besoin d’une fondation modulaire à laquelle on peut ajouter facilement des blocs. WordPress et Drupal vous offrent cette liberté.

Alors, que pensez-vous de votre SGC ?

    a) Nous en sommes très satisfaits.

    b) Nous devrions probablement envisager une mise à niveau ou un nouveau système.

    c) Il faut repartir à zéro.

3. L’apparence et la convivialité

Vaut-il mieux favoriser l’apparence ou l’utilité ? Ni l’un ni l’autre ; elles sont d’importance égale.

Encore une fois, prenez du recul pour observer votre site Web d’un œil critique :

    •   À quand remonte sa dernière refonte ?

    •   Votre site actuel correspond-il bien à votre image de marque ?

    •   Avez-vous besoin d’une simple modernisation ou de tout revoir ?

Un site très dépassé peut nuire à votre image de marque comme à l’expérience utilisateur. Dans un site Web bien conçu, tout a été mûrement réfléchi : la palette de couleurs, les modèles et gabarits, l’accessibilité. Le tout pour offrir une bien meilleure expérience utilisateur.

Peut-être êtes-vous sceptique quant à un investissement supplémentaire dans l’apparence et la convivialité de votre site ? Vous valorisez plutôt le contenu et les fonctionnalités ? Vous n’avez pas tort : le contenu et les fonctionnalités sont extrêmement importants. Mais n’oublions pas la règle des quinze secondes. Vous disposez d’un temps incroyablement court pour captiver votre auditoire et faire bonne impression, avant qu’il ne se rende ailleurs. Des éléments visuels modernes, coordonnés avec les normes de votre marque, et des ressources photographiques spectaculaires peuvent contribuer grandement à fidéliser vos utilisateurs.

Que pensez-vous de l’apparence et de la convivialité de votre site actuel ?

    a) Pas de problème, il est magnifique.

    b) Il fait peut-être vieux jeu ; nous devrions demander un avis externe.

    c) C’est une catastrophe : il est terriblement suranné, et ça nous nuit.

Alors, ce n’était pas trop douloureux, non ?

J’espère que cette liste vous a permis de prendre du recul et de noter votre site Web dans trois catégories très importantes, afin d’être prêt pour 2021. Elle ne se veut pas complète. Voyez-la comme un point de départ axé sur l’essentiel. J’espère que cela vous a aidé ! Je suppose que je vais devoir préparer une suite à cet article…

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*